Définitions - Situations

Définitions - Situations

Conflit

Les conflits font partie de la vie en collectivité. L’univers professionnel, de par les contraintes organisationnelles et relationnelles qu’il impose, est potentiellement source de conflits multiples. Il ne s’agit pas de vouloir éviter tout désaccord car les critiques constructives et les divergences d'opinion permettent de travailler de manière dynamique. 

Il est toutefois essentiel de détecter rapidement les conflits qui durent et prennent de l'ampleur, et de développer les moyens de les traiter. Non gérés, les conflits affectent la santé et la motivation des protagnistes, le climat de travail de l'équipe en général, ainsi que la qualité des prestations.

Les situations conflictuelles peuvent naître dans n’importe quelle unité et leur prise en charge est, pour les cadres concernés, très coûteuse en énergie et en temps.

Dans certains cas, le recours à un tiers indépendant et neutre, comme une médiatrice ou un médiateur, peut se révéler très utile, tant pour les personnes en conflit que pour l’encadrement.

La médiation
est une méthode éprouvée de gestion de conflits.

Harcèlement psychologique ou mobbing

Le harcèlement psychologique ou mobbing se définit par une succession de propos ou de comportements hostiles, fréquents et répétés, qui tendent à dénigrer ou à isoler une personne ou à l’écarter de son poste.

Les agressions peuvent être directes ou indirectes.


Exemples d’agressions psychologiques directes :

Exemples d’agressions psychologiques indirectes :

Le harcèlement psychologique est lourd de conséquences, tant pour les victimes que pour l'employeur. Il n’est pas toléré au sein de l’ACV et des institutions affiliées. Les auteurs de harcèlement s’exposent à des sanctions qui peuvent aller jusqu’à un licenciement pour justes motifs.

Ce qui n'est pas du harcèlement

Harcèlement sexuel

Le harcèlement sexuel se définit par tout comportement importun (gênant et non désiré) de caractère sexuel ou tout autre comportement fondé sur l’appartenance sexuelle, qui porte atteinte à la dignité de la personne sur son lieu de travail. Sont considérés comme harcèlement sexuel, notamment, le fait de proférer des menaces, de promettre des avantages, d'imposer des contraintes ou d'exercer des pressions de toute nature sur une personne en vue d'obtenir d'elle des faveurs de nature sexuelle.

Ces agissements non désirés provoquent de l’inconfort et de la crainte chez la personne qui les subissent et mettent en péril son emploi.

On distingue deux types de harcèlement sexuel :

Le harcèlement "chantage"

Harcèlement "climat de travail hostile"

Le harcèlement sexuel est lourd de conséquences, tant pour les victimes que pour l'employeur. Le harcèlement sexuel est interdit par la loi et les auteurs s’exposent à des sanctions très lourdes, comme le licenciement pour justes motifs.

Les comportements non désirés à caractère sexuel sont à prendre au sérieux dès leurs premières manifestations. Ces conduites sont en général répétées, mais un acte isolé peut suffire. L’intention de l’auteur n’est pas déterminante dans la définition du harcèlement sexuel et c'est l’aspect importun, gênant et non désiré de ce comportement qui est à considérer.

Partager la page