Médiation

I.     Principe

La médiation entre dans le cadre de la démarche informelle et se réfère à l’art. 11, al. 1 RCTH.

La médiation est un processus de gestion des conflits basé sur une démarche volontaire, active et personnelle des parties. Elle offre aux personnes en litige la possibilité de trouver des solutions constructives au conflit qui les oppose.

La médiation propose aux parties un cadre neutre et offre une garantie de totale confidentialité. La présence d’un médiateur ou d’une médiatrice du groupe Impact, garantit le respect du cadre et le bon déroulement du processus.

 

II.     Saisine

La médiation peut être sollicitée par tout collaborateur ou collaboratrice qui, dans sa relation de travail avec d’autres collaborateurs ou collaboratrices, estime rencontrer des difficultés relationnelles.

Le ou la responsable hiérarchique peut imposer à des personnes en conflit qu’elles participent à un entretien individuel préalable, au cours duquel le processus est expliqué. Au terme de cet entretien, chaque personne concernée conserve la liberté de décider d’entrer ou non dans ce processus. Le groupe Impact en informe la hiérarchie.

 

III.     Conditions

Les personnes concernées sont invitées à exposer leur vision du conflit et à considérer la vision de l’autre. Elles s’engagent à mettre tout en œuvre pour trouver des solutions constructives à leur différend. Elles signent, avant la première séance, un engagement à la médiation.

 

IV.      Méthode

Un collaborateur ou une collaboratrice du groupe Impact organise un entretien individuel préalable avec la personne requérante. A sa demande, le médiateur ou la médiatrice contacte l’autre personne concernée par le conflit et lui propose un entretien préalable. En cas de refus, la démarche est interrompue et la personne requérante en est informée.

Lorsque les entretiens préalables sont sollicités par le ou la responsable hiérarchique, le groupe Impact convoque individuellement les personnes concernées. Il informe le ou la responsable hiérarchique de la suite de la démarche.

L’entretien préalable permet à la personne d’exprimer sa vision du problème et de prendre connaissance de la finalité et du déroulement du processus. Elle permet au médiateur ou à la médiatrice de vérifier que les conditions de la médiation sont remplies.

Le cas échéant, une ou plusieurs séances de médiation réunissant les personnes concernées et, en règle générale, deux médiateurs ou médiatrices sont fixées.

Les médiateurs et médiatrices sont garants du bon déroulement du processus qui comprend le récit des protagonistes, la clarification des points conflictuels, la recherche de solutions, la rédaction d’un protocole en cas d’accord, les modalités de son éventuelle diffusion, ainsi que la définition du suivi. Lorsque la médiation n’aboutit pas à un accord, les personnes concernées et les médiateurs doivent convenir ensemble de la suite qui sera apportée à la situation.

Lorsque la médiation est requise par le ou la responsable hiérarchique, le groupe Impact l’informe de l’aboutissement on non de la démarche.

 

 

Partager la page