Questions fréquentes

Questions fréquentes

Confidentialité et impartialité

"Suis-je obligé-e d'informer mon/ma responsable ou les ressources humaines de ma démarche au groupe Impact ?"

Non. La confidentialité de la démarche est assurée par le règlement relatif à la gestion des conflits au travail et à la lutte contre le harcèlement (RCTH). Vous seul-e décidez d'informer ou non la personne de votre choix.

" Je ne veux pas m’absenter pendant les heures de travail, afin d’éviter que ma hiérarchie et mes collègues soient au courant de ma démarche ? Comment organiser un rendez-vous avec le groupe Impact ?"

Si cela est possible, vous pouvez utiliser les heures positives de votre balance horaire. Si cela n’est pas possible, les membres du groupe Impact sont disposés à vous rencontrer en dehors des heures de bureau, à la pause de midi ou après les heures de travail bloquées, si nécessaire.

"Je souhaite venir parler de la situation difficile que je vis au travail, mais tiens à ce que ma démarche reste absolument confidentielle. Je ne veux pas porter plainte. Est-ce que le groupe Impact peut m'être néanmoins utile?"

Oui. En cas de difficultés relationnelles sur son lieu de travail, il peut être soulageant et utile de pouvoir en parler à un tiers neutre, en toute confidentialité. Le groupe Impact peut vous aider à clarifier vos idées, à identifier des pistes et à vous aider à la recherche de solutions. Le groupe Impact peut avoir des contacts avec des tiers (collègues, supérieurs hiérarchiques,etc). Toutefois, il ne le fait qu’avec votre accord.

"Je m’interroge sur l’impartialité du groupe Impact, sachant que celui-ci fait partie de l’Etat de Vaud. Le groupe Impact n’agit-il pas dans l’intérêt de l’employeur ?"

Non. Bien qu’étant une structure interne à l’Etat de Vaud, le groupe Impact dispose d'une impartialité totale du fait qu'il n'est rattaché à aucun département. Il dépend directement de la présidence du Conseil d'Etat et est rattaché à la Chancellerie d'Etat pour les questions administratives. Le groupe Impact agit en toute impartialité, il n’est pas plus favorable à l’employeur qu’à l’employé-e. Il ne fonctionne pas comme un avocat ou un délégué syndical, par exemple, mais a un rôle neutre dans l’appréhension des situations.

"Je rencontre des difficultés relationnelles avec mon collègue/collaborateur, lequel a fait appel à vos services. Considérez-vous que cette personne est victime de harcèlement puisqu’elle vous a contacté en premier?" 

Non. Le groupe Impact entre en matière lorsque la personne qui le contacte évoque des difficultés relationnelles au travail. En aucun cas, le groupe Impact ne peut qualifier la situation comme relevant ou non d’un harcèlement à l'issue d'un entretien individuel. Le groupe Impact souhaitera entendre votre point de vue pour avoir une vision complète de la situation et pour vous proposer, si la situation s’y prête, une médiation.

"J’ai de sérieuses difficultés avec mes collègues ou mon chef et souhaite un transfert à un autre poste. Le groupe Impact peut-il intervenir dans ce sens ?"

Non. Le groupe Impact n'a aucun pouvoir décisionnel et ne prend pas de décisions organisationnelles au sein des services. Il peut toutefois vous être utile de venir exposer votre situation au groupe Impact afin que nous examinions ensemble ce qui pourrait être fait pour que la situation s'améliore, une médiation, par exemple.

"Puis-je obtenir des conseils juridiques auprès du groupe Impact sur mes droits en regard de ma situation (Par exemple, droit au salaire après une absence maladie prolongée, ou encore, mon supérieur hiérarchique m'a demandé mon mot de passe, dois-je le lui donner ?)"

Le groupe Impact n'a pas un rôle de conseiller juridique. Il peut toutefois arriver que dans le cadre d'un entretien individuel, il soit amené à donner des informations relatives à la loi sur le personnel.

Pratique

"Je suis apprentie à l'Etat, est-ce que je peux faire appel au groupe Impact ?"

Oui. Le groupe Impact est accessible à l'ensemble du personnel de l’Etat de Vaud et du personnel des institutions ayant signé une convention de collaboration. Les stagiaires, apprenti-e-s, les personnes au bénéfice de mesures temporaires et les auxiliaires y ont également accès. Le groupe Impact est ouvert à toutes et tous, indépendamment du poste occupé et du niveau hiérarchique.

"J'ai bientôt un entretien avec ma hiérarchie et je redoute d'y aller seul-e. Est-ce qu’un membre du groupe Impact peut m'accompagner ?"

Non. Le groupe Impact est neutre et n'a donc pas sa place dans l'accompagnement d'un collaborateur lors d’un entretien en interne. Si vous ne souhaitez pas y aller seul, vous pouvez vous faire accompagner d’une personne de votre choix (membre d'une commission du personnel, représentant syndical, collègue, par exemple).

"La situation que je vivais au travail n'était plus tenable. Je suis aujourd'hui en arrêt de travail. Puis-je tout de même demander un entretien au groupe Impact ?"

Oui. Même en arrêt de travail, vous restez employé-e. Vous bénéficiez donc toujours de l'accès au groupe Impact.

"Quel est le coût d'une consultation au groupe Impact ?"

Les prestations du groupe Impact sont gratuites.

"Je suis cadre et j'éprouve des difficultés dans la gestion des conflits, puis-je bénéficier d'un coaching avec un membre du groupe Impact ?"

Pour bénéficier d’un coaching, celui-ci doit être demandé par le supérieur hiérarchique. Les objectifs du coaching seront fixés d’entente entre le supérieur hiérarchique, le cadre et le membre du groupe Impact.

"Je suis enseignant et je suis en conflit avec trois de mes élèves, puis-je faire appel au groupe Impact ?"

Non, le groupe Impact intervient uniquement pour les problématiques relationnelles entre les membres du personnel.

"Je travaille au guichet et je suis systématiquement agressé par les usagers-ères, puis-je faire appel au groupe Impact ?"

Non. Le groupe Impact intervient uniquement pour les problématiques relationnelles entre les membres du personnel.

Harcèlement sexuel

"Mon responsable/collègue a parfois des comportements déplacés envers moi (me prend par la taille, fait des blagues sexistes devant tout le monde). Je me sens très mal à l'aise en sa présence. Que puis-je faire ?"

Les comportements que vous décrivez s'apparentent à du harcèlement sexuel. Le groupe Impact peut vous aider à identifier et mettre en place la meilleure stratégie pour que cessent ces comportements. Souvenez-vous que le harcèlement sexuel est interdit par la loi.

Harcèlement psychologique

"Mon/ma collègue est souvent en désaccord avec moi, j'ai l'impression qu'il ne respecte pas mon travail. Est-ce du harcèlement psychologique ?"

Le simple fait d'être en désaccord ne constitue pas, à lui seul, un élément suffisant pour en conclure à l'existence d'un harcèlement. Les conflits font partie du monde du travail, et ils ne sont pas nécessairement négatifs. Un conflit ne se résout cependant pas tout seul avec le temps. Un conflit non géré finit souvent par s’aggraver et se durcir. Il est généralement douloureux pour les personnes concernées et peut avoir des effets très négatifs sur le climat de travail. Mieux vaut tenter de gérer ce conflit avant qu’il ne soit trop tard. Dans certaines situations, l'intervention de tiers neutres peut être nécessaire. La médiation s’avère souvent très efficace lorsque les personnes ont la volonté de chercher des solutions pour régler le conflit.

Médiation

"Je vis un conflit avec mon/ma collègue. J'ai entendu parler de la médiation et je pense que c'est une bonne solution. Pouvez-vous en organiser une ?"

Le groupe Impact peut organiser des médiations. Néanmoins, il est important de s'assurer que cette démarche soit pertinente dans votre situation. Il est nécessaire de pouvoir en parler ensemble préalablement dans un entretien individuel. Le groupe Impact rencontrera également votre collègue, avant d’organiser une séance de médiation.

Démarche de groupe

"Nous sommes plusieurs à avoir des difficultés relationnelles avec notre chef-fe, notre collègue. Est-il possible de venir en groupe au groupe Impact ?"

Le groupe Impact privilégie les entretiens individuels car souvent les problématiques de groupe touchent les personnes à des niveaux différents. Toutefois, cette question peut être discutée lors de la prise de rendez-vous.

Partager la page