Décision

En réponse à un postulat de l'ancienne députée Catherine Labouchère, le Conseil d'Etat considère les outils actuels d’évaluation, les indicateurs ainsi que les systèmes de contrôle interne mis en place par le Secrétariat d’Etat à l’économie (SECO) et l’autorité cantonale d’exécution dans le cadre du pilotage et du financement des ORP, comme suffisants. Dès lors, il ne ne peut souscrire au lancement d’une vaste étude telle que préconisée par le postulat. Il estime en effet qu’une telle étude se révélerait redondante avec les dispositifs d’évaluation déjà en vigueur. Il considère également que la mise en place de la Direction générale de l’emploi et du marché du travail offre une agilité accrue dans le développement de mesures adaptées aux réalités locales du marché du travail. Il constate enfin l’efficacité du service de placement public cantonal, lequel poursuit sa progression dans le comparatif intercantonal établi par le SECO.

Renseignements complémentaires

DEIEP, Françoise Favre, directrice générale de l'emploi et du marché du travail, 021 316 61 01

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :