Décision

En réponse à une interpellation de la députée Oriane Sarrasin questionnant la participation d'élèves à des manifestations qu’elle décrit comme mettant en avant une vision stéréotypée de chaque genre - en l'occurrence les cortèges de certaines Abbayes et sociétés de tirs -, le Conseil d’État rappelle que les activités mentionnées sont des événements ponctuels qui appartiennent au patrimoine historique de la société suisse dans laquelle s'insère l'école vaudoise. La participation de certains établissements scolaires à ces événements s’inscrit dans leur ancrage local et leur autonomie, dans le respect du cadre légal. Les enseignantes et enseignants ont la mission d’outiller les élèves afin de leur permettre de repérer dans leur environnement les éléments en contradiction avec les valeurs prônées par l’école dont l’égalité entre les filles et les garçons. A cet effet, différentes mesures, activités et ressources matérielles ont été mises en place au sein de l’école vaudoise afin de promouvoir l’égalité entre femmes et hommes et plus largement combattre toute forme de discrimination. On peut citer en particulier les journées pédagogiques, les MER (moyens d'enseignement romands), les bibliothèques scolaires, la JOM (Journée osez tous les métiers), ainsi que la formation continue.

Renseignements complémentaires

DEF, Cédric Blanc, directeur général de l'enseignement obligatoire et de la pédagogie spécialisée, 021 316 32 01

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :