Décision

En réponse à une interpellation de la députée Céline Misiego, le Conseil d’État rappelle les mesures prises pour soutenir la croissance à laquelle doit faire face le service chaque année, notamment: la régularisation progressive des auxiliaires, le renforcement de l’encadrement et le regroupement des entités du service, tout en s’assurant que le nombre de mandat par curateur ou curatrice reste conforme aux recommandations de la Conférence en matière de protection des mineurs et des adultes. Il rappelle également la refonte en cours du système d’information du service, lequel apportera de nettes améliorations dès 2024 dans la gestion administrative des mandats tout en soulageant les collaborateurs dans de nombreuses tâches. Enfin, pour donner suite à des recommandations sollicitées par le SCTP auprès d’Unisanté et en harmonie avec le programme de législature du Conseil d’Etat (renforcer les mesures de prévention et de protection de la santé physique, psychique et sociale des collaborateurs), un plan d’action a été lancé pour la période 2021-2025 pour prévenir les facteurs de risques psychosociaux. Un bilan des mesures est prévu pour 2025.

Renseignements complémentaires

DJES, Katiuska Stekel, cheffe du Service des curatelles et tutelles professionnelles, 021 316 66 77

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :