Décision

Le Conseil d’Etat a répondu à une question du député Alexandre Rydlo quant à la possibilité d’abaisser la vitesse à 80 km/h sur le tronçon Maladière-Ecublens de l’autoroute A1 afin d’atténuer les nuisances (bruit, pollution). Il rappelle que la régulation de la vitesse sur le réseau autoroutier est de compétence fédérale, via l’Office fédéral des routes (OFROU), et non cantonale. Si l’OFROU prévoit sur ce tronçon un dispositif de régulation de vitesse destiné à gérer la sécurité et la fluidité du trafic en cas de forte affluence, il n’a pour le moment pas accédé à la volonté exprimée par le Canton et les communes d’instaurer un abaissement permanent pour diminuer le bruit routier. Canton et communes, dans le cadre des relations avec l’OFROU, maintiennent la demande et tiendront informé le Grand Conseil des possibles avancées en la matière.

Renseignements complémentaires

DCIRH, Federico Molina, chef de la division Planification, Direction générale de la mobilité et des routes, 021 316 70 47

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :