Décision

Le Canton de Vaud, à l’instar d’autres cantons romands, n’a pas répondu à l’enquête mandatée par la Confédération sur l’examen des prestations d’intérêt général versées aux hôpitaux, dans la mesure où l’analyse ne permet pas une comparaison pertinente des prestations. Pour ce faire, il faut examiner un périmètre plus large que les seuls hôpitaux. Le Canton de Vaud a donc renoncé à répondre, indique le Conseil d'Etat dans sa réponse à une question de la députée Joséphine Byrne Garelli.

Renseignements complémentaires

DSAS, Marco Martinuz, directeur adjoint hôpitaux et préhospitalier, Direction générale de la santé, 021 316 42 39

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :