Décision

Le Conseil d’Etat a répondu à la consultation fédérale relative au projet de révision de différentes ordonnances dans ce domaine. Il relève que les modifications proposées visent à mieux répondre aux attentes de la société par rapport à la détention des animaux et permettent une adaptation au développement continu des connaissances scientifiques dans ce domaine. Le Conseil d'Etat salue le durcissement prévu dans l’ordonnance sur la protection des animaux en matière d’importation de chiots. Toutefois, il regrette que la proposition formulée ne concerne que les importations commerciales et souhaiterait vivement que cette interdiction s'étende également aux particuliers.

Renseignements complémentaires

DFA, Giovanni Peduto, vétérinaire cantonal, Direction générale de l'agriculture, de la viticulture et des affaires vétérinaires, 021 316 39 11

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :