Décision

Le Conseil d’Etat a pris acte du résultat de l’analyse de l’égalité salariale entre les collaboratrices et collaborateurs de l’administration cantonale indiquant un écart résiduel de 2,2% en défaveur des femmes sur les salaires de fin 2020. Bien que ce résultat représente une amélioration par rapport à l’analyse menée en 2014 qui avait abouti à un écart résiduel de 3,5%, le Conseil d’Etat charge la Direction générale des ressources humaines de mener des analyses complémentaires afin d’identifier les axes d’action et proposer des mesures d’ici fin 2023 pour réduire cet écart résiduel. Les résultats seront par ailleurs prochainement publiés sur le site intranet et internet de l’Etat.  

Renseignements complémentaires

DCIRH, Cécilia Bähni, directrice générale des ressources humaines, 021 316 19 01

Partager la page

Partager sur :