Décision

En réponse à l’interpellation du député Arnaud Bouverat concernant le prestataire de services de restauration Eldora, le Conseil d’Etat regrette l’insuffisance de dialogue social tout en rappelant qu’il ne peut légalement exercer de contrainte en la matière, puisque la convention collective de travail repose sur un accord bipartite de droit privé et conclu entre partenaires sociaux. Il relève que seules une dizaine de structures étatiques font appel à Eldora, dont une moitié de cantines d’établissements postobligatoires. Un travail de diversification des prestataires est néanmoins conduit depuis 2021 via l'implantation de restaurants d'application gérés par le COFOP et permettant à des apprenties et des apprentis d'y réaliser leur formation en cuisine. Six établissements sont au bénéfice de ce modèle vertueux de formation qui permet une maîtrise accrue de l'exploitation des sites, tant au niveau des ressources humaines, que des achats de proximité et de développement durable.

Renseignements complémentaires

DEF, Lionel Éperon, directeur général de l'enseignement postobligatoire, 021 316 63 06

Partager la page

Partager sur :