Décision

Le Conseil d'Etat a adopté et transmis au Grand conseil son EMPD et préavis sur l'initiative législative du député José Durussel, lui demandant d’intervenir auprès des autorités fédérales afin de réorganiser la gestion des volumes et du prix du lait. Au cours de ces dernières années, le marché laitier s’est significativement détérioré. La situation actuelle est due en partie à une politique fédérale moins encline à la protection du marché laitier ainsi qu'à l’augmentation des quantités de lait commercialisées dans un contexte où l’offre est supérieure à la demande. Face à cette situation, le Canton a octroyé notamment dès 2020 un soutien aux producteurs au moyen d’un décret communément désigné «Paquet Lait», composé de sept mesures et doté de dix millions de francs. Au niveau national, plusieurs motions ont été déposées afin d’apporter des solutions concrètes au secteur laitier et l'interprofession du lait a arrêté en 2016 des dispositions complémentaires relatives au négoce dans ce secteur. Ainsi le Conseil d’État considère que les différentes mesures mises en place tant au niveau cantonal que national permettent de répondre en grande partie à la volonté des initiants, et qu'il convient de ne pas transmettre de nouvelle initiative à l’Assemblée fédérale.

Renseignements complémentaires

DFA, Frédéric Brand, directeur de l'agriculture, de la viticulture et des améliorations foncières, Direction générale de l'agriculture, de la viticulture et des affaires vétérinaires, 021 316 61 98

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :