Décision

En réponse à l'interpellation du député Fabrice Tanner et consorts, le Conseil d'Etat indique qu'en 2020, l’écart de rente entre femmes et hommes se situait encore à 34,6%. L’organisation de soirées thématiques réservées aux femmes portant sur la prévoyance professionnelle est une mesure positive à caractère temporaire et visant à diminuer les disparités dans ce domaine. Leur déclinaison dans plusieurs municipalités vaudoises au même titre que dans d’autres cantons romands est par ailleurs saluée.A ce stade, tant que les disparités de rente ne faibliront pas, les mesures temporaires positives apparaitront comme justifiées. Le Conseil d’Etat tient enfin à préciser qu’aucune récrimination masculine n’est parvenue, à ce jour, au BEFH ou à son partenaire de l’édition 2023.

Renseignements complémentaires

DEIEP, Maribel Rodriguez, cheffe du Bureau de l'égalité entre les femmes et les hommes, 021 316 61 24

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :