Décision

Dans sa réponse à une interpellation du député David Vogel, le Conseil d’Etat indique que l'interdiction de débat de type électoral sur le temps scolaire durant les périodes de 10 semaines qui précèdent une échéance électorale ne résulte pas d’une décision de sa part, mais découle des modalités d’application décidées par les autorités cantonales compétentes pour la mise en œuvre des dispositions légales relatives à l’enseignement. Elles garantissent la neutralité de l’école et l’interdiction de toute propagande, en particulier politique, en milieu scolaire. Tout en précisant que durant ces trêves de 10 semaines, des débats de société peuvent être organisés avec des représentants politiques, pour autant qu’ils ne soient pas candidats à ce moment-là, le Conseil d’Etat réitère l’importance qu’il accorde à l’éducation à la citoyenneté dans les lieux de formation vaudois.

Renseignements complémentaires

DEF, Lionel Eperon, directeur général de l’enseignement postobligatoire, 021 316 63 06 DEF, Cédric Blanc, directeur général de l’enseignement obligatoire et de la pédagogie spécialisée, 021 316 32 01

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :