Décision

En réponse aux résolutions et détermination des députés José Durussel et Loïc Bardet et aux questions Olivier Petermann et Pierre-François Mottier, le Conseil d’Etat rappelle que le Plan d’action loup dans le canton repose sur trois axes, la protection des troupeaux, la régulation et l’approfondissement des connaissances scientifiques sur le prédateur. Le Conseil d’Etat a ainsi utilisé les possibilités offertes par le cadre fédéral en obtenant l’assentiment de l’Office fédéral de l’environnement pour prélever deux jeunes de la meute du Mont Tendre cet été, puis dès l’entrée en vigueur de la nouvelle Ordonnance sur la chasse au 1er décembre, pour réguler proactivement le mâle reproducteur ou un autre jeune. Le Conseil d’Etat souligne que, contrairement à d’autres cantons, aucun recours juridique n’a entravé les opérations, et que le corps de Police faune-nature, renforcé par deux agents en 2023, est l’équipe la plus compétente pour effectuer les tirs dans les conditions strictes fixées.

Renseignements complémentaires

DJES, Denis Rychner, conseiller en communication, Direction générale de l'environnement, 021 316 43 45

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :