Décision

Le Conseil d’Etat a décidé de prolonger de cinq ans le plan d’affectation cantonal (PAC) n°333 qui autorise les installations destinées à l’hébergement provisoire de migrants sur la parcelle 1342 de la commune d’Ecublens. Cette révision du PAC, qui sera mise à l’enquête publique, permet de maintenir les bâtiments existants pour cinq années supplémentaires, jusqu’en 2029, afin de faire face au contexte migratoire actuel. Un groupe de travail sera mis en place début 2024 pour analyser le futur de ce site géré par l’Etablissement vaudois d’accueil des migrants (EVAM). La prolongation du PAC a fait l’objet de discussions entre la cheffe du Département de l'économie, de l'innovation, de l'emploi et du patrimoine et les communes concernées.

Renseignements complémentaires

DITS, Alain Turatti, directeur général du territoire et du logement, 021 316 74 44

Partager la page

Partager sur :