Décision

Le Conseil d’Etat a répondu à une interpellation du député Jerome De Benedictis en rappelant qu’aucune concession sur la qualité de la formation n’est faite et qu’aucune pression explicite ou implicite n’a été formulée à l’égard de la HEP ou de ses enseignantes et enseignants dans le but de baisser le taux d’échec aux examens ou aux stages. Le Gouvernement rappelle également que, notamment au travers du Plan stratégique de la HEP, il veille à la poursuite d’un enseignement de qualité et tient à maintenir une institution qui se projette au service des besoins de l’école et de la population vaudoise, tout en répondant aux exigences liées à son statut de haute école.

Renseignements complémentaires

DEF, Jérémie Leuthold, directeur général de l'enseignement supérieur, 021 316 94 71

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :