Décision

Le Conseil d’État présente au Grand Conseil une demande de crédit-cadre de 5'550'000 francs pour entreprendre un entretien préventif urgent sur des tronçons de routes dégradés, pour lesquels sont prévus des projets de requalification vélo ou routière à moyen terme. Afin de mettre en œuvre la stratégie cantonale de promotion du vélo, le Conseil d’État s’est engagé à réaliser des aménagements cyclables sur le réseau routier vaudois. Leur réalisation est étroitement liée au temps souvent long des projets de réaménagement (4 à 8 ans selon leur complexité). Or, les sollicitations croissantes du trafic détériorant prématurément les chaussées, il est impossible de faire coïncider la réalisation des aménagements vélo avec l’entretien annuel des revêtements en fin de vie. Il est dès lors indispensable de procéder à un entretien préventif des tronçons concernés afin de garantir la sécurité des usagers et d’empêcher la propagation des dégradations dans le corps de la chaussée.

Renseignements complémentaires

DCIRH, Laurent Tribolet, chef de la division Entretien de la Direction générale de la mobilité et des routes, 021 316 70 40 ou 079 756 52 93

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :