Décision

En réponse à un postulat des députés Sergei Aschwanden et consorts concernant la notation des élèves dans cadre des périodes d’éducation physique et sportives (EPS) des formations postobligatoires, le Conseil d’Etat a fourni un rapport, lequel rappelle d’abord que les textes légaux fédéraux n’imposent, dans la majorité des cas, aucune notation dans ce contexte. Dans le cas contraire, le canton de Vaud applique une évaluation notée. Le gouvernement souligne ensuite que des évaluations en EPS sont très régulièrement fournies aux élèves, sous des formes variées, tant formatives que sommatives, adaptées aux activités de la discipline en question et aux individualités des élèves. Dans ces conditions, il estime inopportun que des évaluations notées soient imposées en EPS de façon généralisée. Le Conseil d’Etat entend cependant donner une meilleure visibilité et lisibilité aux évaluations existantes, en les rendant notamment moins ponctuelles. A cet effet, il donne mandat à la Direction générale de l’enseignement postobligatoire de mettre sur pied un groupe de travail chargé de l’élaboration d’un document de référence en la matière et de son application pratique.

Renseignements complémentaires

DEF, Lionel Eperon, directeur général de l’enseignement postobligatoire, 021 316 63 06

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :