Décision

En réponse à l’interpellation de la députée Florence Gross, le Conseil d’Etat rappelle l’importance de mener une politique d’entretien et d’aménagement du réseau routier pour sécuriser les déplacements de tous les modes de transport et préserver le patrimoine routier. Il explique qu’une planification annuelle des chantiers routiers de compétence cantonale est établie au sein de la DGMR, qui vise à limiter la simultanéité de travaux sur un même axe et la gêne aux usagères et usagers de tous les modes de transport. Cette planification s’efforce aussi de tenir compte des chantiers routiers menés par la Confédération et les communes, quand ils sont connus, et donne lieu, cas échéant, à des coordinations entre les maîtres de l’ouvrage. Cependant, le Conseil d’Etat reconnaît que parfois sa marge de manœuvre est restreinte et qu’il est difficile de maîtriser l’ensemble des interventions sur le réseau, dont l’Etat n’est pas seul propriétaire.

Renseignements complémentaires

DCIRH, Laurent Tribolet, chef de la division Entretien, Direction générale de la mobilité et des routes, 021 316 70 40 ou 079 756 52 93

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :