Décision

En réponse à une interpellation du député Gérard Mojon, le Conseil d’Etat relève que les données actuellement à disposition permettent difficilement d’objectiver une pénurie d’assistantes et d’assistants médicaux dans le canton. Il a toutefois pleinement conscience des enjeux autour de la pénurie de main d’œuvre, en particulier dans le monde de la santé, raison pour laquelle il lancé le programme de lutte InvestPro. Les travaux sont en cours avec les partenaires concernés afin d’identifier les mesures à mettre en place dans le domaine de la promotion et de la formation en particulier.

Renseignements complémentaires

DSAS, Sandra Gaillard Desmedt, directrice de la santé communautaire, Direction générale de la santé, 021 316 34 58

Fichier à télécharger

Décisions du Conseil d'État

Voir toutes les décisions de la séance du Conseil d'Etat du 22 novembre 2023

Partager la page

Partager sur :