Décision

La conciliation entre vie familiale et professionnelle ainsi que l’égalité des chances pour les enfants d’âge préscolaire sont des thématiques majeures pour le Conseil d’État. C’est pourquoi il soutient dans son principe le premier volet de la mise en consultation fédérale visant à instaurer une allocation de garde pour réduire les frais à la charge des parents pour l’accueil extrafamilial des enfants. Il rejette toutefois l’absence de financement de cette mesure par la Confédération et souligne que, dans le canton de Vaud, les employeurs participent déjà au financement de l’accueil de jour des enfants. Il soutient également le principe du deuxième volet prévu par cet avant-projet, à savoir les conventions-programmes entre la Confédération et les cantons, tout en soulignant que le dispositif est administrativement très complexe.

Renseignements complémentaires

DCIRH, Valérie Berset, cheffe de l’Office de l’accueil de jour des enfants, 021 316 12 20

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :