Décision

Dans sa réponse à une question de la députée Céline Misiego qui s’enquiert de l’évolution de l’offre en matière de devoirs surveillés dans le canton, le Conseil d’Etat confirme que la loi sur l’enseignement obligatoire confie aux communes la mission d’organiser cette activité. Aucun monitorage n’ayant été effectué depuis 2019, le département en charge de la formation ne dispose pas de suivi statistique de l’organisation des devoirs surveillés, mais il entend entreprendre des démarches auprès des communes afin de leur rappeler l’importance de cette prestation ainsi que leur responsabilité en la matière.

Renseignements complémentaires

DEF, Cédric Blanc, directeur général de l'enseignement obligatoire et de la pédagogie spécialisée, 021 316 32 01

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :