Décision

En réponse à une question du député Alberto Mocchi qui s’inquiétait des dangers et nuisances de la route reliant Sottens à Moudon, le Conseil d’Etat rappelle que l’analyse des accidents répertoriés entre 2011 et 2021 démontre qu’ils ne sont pas dus à un manque de sécurité de l’infrastructure routière, mais essentiellement à des pertes de maîtrise et au non-respect des règles de circulation. Si le Conseil d’Etat déplore le comportement dangereux de certains usagers, il a mis en œuvre plusieurs actions et mesures pour améliorer la sécurité et réduire les nuisances. Le Canton a ainsi procédé à des aménagements routiers (renouvellement et marquage de la chaussée, installation de glissières de protection pour les motards) et mené des actions de prévention et de contrôle de la vitesse, tandis que la Commune de Sottens a mis en place des modérateurs de vitesse.

Renseignements complémentaires

DCIRH, Laurent Tribolet, chef de la division Entretien de la Direction générale de la mobilité et des routes, 079 756 52 93

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :