Décision

Le Conseil d’État a répondu à une interpellation du député Pierre Fonjallaz en faveur de la plantation des cépages viticoles dits résistants ou robustes. Il a précisé que le Canton accepte déjà la liste complète de ces cépages élaborée par la Confédération, tout en proposant certaines recommandations s'agissant des plus intéressants d'entre eux. Il a rappelé que le Canton ne peut déroger au droit fédéral ni ne peut être plus permissif en ce qui concerne les surfaces minimales éligibles aux subventions.

Renseignements complémentaires

DFA, Olivier Viret, chef du secteur viticulture et cultures spéciales, Direction générale de l'agriculture, de la viticulture et des affaires vétérinaires, 021 316 59 42

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :