Décision

En réponse à une interpellation du député Vincent Keller, le Conseil d’Etat rappelle que, sauf cas tout à fait exceptionnel, seules les structures coordonnées par la Ville de Lausanne peuvent accueillir des enfants. Du 1er janvier au 18 septembre 2023, 99 enfants ont été hébergés dont 16 mineurs non accompagnés et 51 familles. Comme les mineurs non-accompagnés relèvent de l’aide d’urgence assurée par l’EVAM, les structures d’hébergement d’urgence ne les accueillent que pour une à deux nuits, le temps d’organiser leur prise en charge en coordination avec le Service de la population, la Direction générale de l’enfance et de la jeunesse et le Service des curatelles et tutelles professionnelles. Concernant les familles, un suivi attentif est mis en place par le dispositif d’aide sociale d’urgence de la Ville de Lausanne. Trois structures spécifiques, César-Roux, Borde estivale et 14-Avril, permettent de loger dans des conditions adaptées ces familles pour de plus longues périodes; le temps de mettre en place des solutions plus pérennes.

Renseignements complémentaires

DSAS, Fabrice Ghelfi, directeur général de la cohésion sociale, 021 316 51 44

Fichier à télécharger

Décisions du Conseil d'État

Voir toutes les décisions de la séance du Conseil d'Etat du 20 décembre 2023

Partager la page

Partager sur :