Décision

Dans sa réponse à un postulat du député Nicolas Di Giulio, le Conseil d’État relève que la problématique de l’arrêt cardio-respiratoire préhospitalier est traitée de manière sérieuse par la chaîne de secours professionnelle et complétée par les First Responders. Aujourd’hui, plus de 900 défibrillateurs sont accessibles au public sur le territoire vaudois. Le Conseil d’Etat s’assurera que tous les appareils présents dans les services de l’administration cantonale soient répertoriés et progressivement positionnés à l’extérieur des bâtiments afin d’être en tout temps disponibles.

Renseignements complémentaires

DSAS, Julie Legault, directrice urgences et préparation aux crises, Direction générale de la santé, 079 783 25 89

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :