Décision

Dans sa réponse à une question de la députée Yolanda Müller Chabloz relative au devoir d’information, le Conseil d’État rappelle que les inspecteurs de police faune-nature sont tenus au secret de fonction dans le cadre des enquêtes sur les pollutions des eaux qu’ils mènent. Il est en revanche dans l’intérêt du Canton de faire savoir que des pollutions continuent à se produire et de renforcer les mesures de sensibilisation. Des adaptations des pages web de l’État de Vaud sont en cours de réalisation.

Renseignements complémentaires

DJES, Denis Rychner, conseiller en communication, Direction générale de l'environnement, 021 316 43 45

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :