Décision

Le Conseil d’Etat a décidé la mise sur pied d’un dispositif interdépartemental de prévention et de lutte contre les mariages forcés dont il a confié le pilotage au Bureau cantonal pour l’intégration et la prévention du racisme (BCI). Le dispositif est constitué d’un groupe opérationnel et d’une table ronde. Le groupe opérationnel regroupera les représentants des institutions les plus concernées (le BCI, la Lavi, la Police cantonale, l’état civil, la Direction générale de l'enfance et de la jeunesse). Sa vocation sera d’analyser les situations détectées sans que le nom de la personne soit communiqué aux participants.L’objectif est d’anticiper, de mutualiser les compétences et d’établir des pistes d’action pour soutenir l’institution qui prendra en charge le cas. La table ronde, constituée des membres du groupe opérationnel et d’autres responsables et spécialistes se réunira deux fois par année pour établir un état de la situation dans le canton.

Renseignements complémentaires

DEIEP, Amina Benkais-Benbrahim, déléguée cantonale à l’intégration et cheffe du BCI, 079 941 06 87

Partager la page

Partager sur :