Décision

Dans ses réponses aux questions du député Fabrice Moscheni, le Conseil d’État détaille les montants facturés par le CHUV aux assureurs maladies au titre de l’assurance maladie obligatoire, tant pour la prise en charge ambulatoire que pour la prise en charge stationnaire, psychiatrique et réadaptation. De manière générale, le volume de facturation augmente entre 2012 et 2023, suivant ainsi l’augmentation du volume d’activité.

Renseignements complémentaires

DSAS, Emmanuel Bourquin, directeur administratif et financier du CHUV, 021 314 79 80

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :