Décision

Le Conseil d’État répond à une interpellation du député David Raedler concernant la vente de produits agricoles en circuit court. Il expose la situation actuelle et constate que si la vente directe diminue, cela ne signifie pas que la demande en produits agricoles ou alimentaires locaux diminue globalement. Le Conseil d'Etat rappelle qu’il est actif dans la mise en valeur des produits du terroir et issus de l’agriculture locale, notamment via la marque VAUD+ et son label « Produits certifiés d’ici ».

Renseignements complémentaires

DFA, Luc Belloy, chef de l’État-major, Direction générale de l'agriculture, de la viticulture et des affaires vétérinaires, 021 316 62 00

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :