Décision

Dans sa réponse aux interpellations des députés Yvan Pahud et Cédric Roten, le Conseil d’Etat rappelle qu’il ne peut pas intervenir dans la gestion de Romande Energie, mais qu’il suit néanmoins avec attention, en qualité d’actionnaire notamment, l’impact de l’évolution des tarifs de l’énergie pour les particuliers et les entreprises du canton. Il note que les bénéfices permettent des investissements dans le développement des énergies renouvelables et ainsi une augmentation de la sécurité d’approvisionnement et à terme une stabilisation des prix.

Renseignements complémentaires

DJES, Aline Clerc, directrice de l’énergie, Direction générale de l'environnement, 021 316 18 03

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :