Décision

Dans son rapport sur un postulat de la députée Florence Gross, le Conseil d’Etat rappelle sa stratégie de maintien à domicile privilégiant les prises en charge ambulatoires, et informe que les hospitalisations inappropriées en psychiatrie de la personne âgée proviennent, en particulier, d’un manque de places dans les établissements médico-sociaux (EMS), et non pas d’un manque de lits d’hospitalisation en psychiatrie.

Renseignements complémentaires

DSAS, Virginie Spicher, directrice générale de la santé, 021 316 19 40

Fichier à télécharger

Décisions du Conseil d'État

Voir toutes les décisions de la séance du Conseil d'Etat du 5 juillet 2023

Partager la page

Partager sur :