Décision

Le Conseil d’Etat a adopté une série de mesures pour 2023 afin de faire face aux enjeux posés par l’évolution de la présence du loup. Tirant le bilan de l’année précédente et dans l’attente de la révision de la législation fédérale l’an prochain, l’Etat souhaite favoriser la coexistence entre les activités pastorales et le grand carnivore, en intensifiant les opérations de surveillance et de prévention. Le plan d’action prévoit une meilleure prise en charge des cas de prédation ainsi que le renforcement des ressources pour protéger les troupeaux. Avec ces mesures, le Conseil d'Etat répond à un postulat du député Philippe Germain sur la gestion des grands prédateurs.

Renseignements complémentaires

DFA, Valérie Dittli, conseillère d’Etat, 021 316 20 01 DJES, Vassilis Venizelos, conseiller d’Etat, 021 316 23 16

Partager la page

Partager sur :