Décision

Le Conseil d’Etat a répondu à l’interpellation du député Pierre Dessemontet, inquiet de la détérioration de l’offre prévue en 2025 sur la ligne ferroviaire du pied-du-Jura, et en particulier de la liaison directe entre Yverdon-les-Bains, Morges et Genève. Le Gouvernement comprend et partage la déception des villes et des usagères et usagers, tout en rappelant que l’horaire 2025 des CFF est un horaire «de crise», nécessaire pour stabiliser l’ensemble du système ferroviaire de la Suisse occidentale et pour moderniser les infrastructures. Le Canton relève aussi que cet horaire apportera son lot d’améliorations, dont le doublement de la cadence des trains entre le chef-lieu du Nord vaudois et la gare de Lausanne. Le Conseil d’Etat continuera à défendre, avec la Conférence des transports de Suisse-occidentale et l’Alliance des Villes suisses, auprès des CFF, des améliorations de l’horaire au fur et à mesure de la réalisation des travaux d’infrastructure et de la mise à disposition du nouveau matériel roulant, en particulier pour la ligne du pied-du-Jura.

Renseignements complémentaires

DCIRH, Charles Super, délégué départemental à la communication, 021 316 71 55

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :