Décision

Le Conseil d’Etat a répondu à la consultation fédérale relative à un projet de loi visant à stabiliser la situation financière des CFF. Le gouvernement soutient l’apport en capital de la Confédération à hauteur de 1,25 milliards de francs pour assainir la situation financière des CFF qui s’est aggravée à la suite de la crise Covid. En revanche, il s’oppose à la diminution du prix du sillon pour le trafic grandes lignes entre 2023 et 2029. Cela reviendrait en effet à puiser dans le Fonds d'infrastructure ferroviaire (FIF) à l’heure où le besoin de rattrapage dans l’entretien du réseau et de son développement reste important, en particulier en Suisse occidentale. La proposition de la Confédération de compenser la réduction de l’alimentation du FIF par l’attribution de l’entier de la part fédérale de la Redevance sur le trafic des poids lourds liée aux prestations à ce fonds n’est pas satisfaisante pour le Conseil d’Etat.

Renseignements complémentaires

DCIRH, Nuria Gorrite, conseillère d’Etat, 021 316 70 01

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :