Décision

Dans sa réponse à une interpellation du député Romain Pilloud, qui s'inquiète de la menace que peuvent représenter les crises énergétiques sur la réussite des études et l'avenir de la jeunesse, le Conseil d'Etat indique d'abord qu'il s’est fixé comme objectif principal de maintenir aussi longtemps que possible l’accès aux établissements de formation. Selon les mesures de restriction, de contingentement ou de délestage qui pourraient être ordonnées par la Confédération, il y décrit les scénarios envisageables quant au maintien de tout au partie des activités des différents types d'établissement de formation, sans exclure des suspensions ponctuelles de l'enseignement dans des circonstances qui affecteraient par ailleurs gravement le fonctionnement global de l'ensemble de la société. Le Conseil d’Etat expose également les mécanismes de soutien financier aux étudiants potentiellement affectés par la hausse des prix de l'énergie.

Renseignements complémentaires

DEF, Stephan Rodriguez, chargé de missions stratégiques, secrétariat général, 021 316 27 36

Fichier à télécharger

Partager la page

Partager sur :