Statistique Vaud (StatVD)

Événements marquants, évolutions significatives

Le plan statistique cantonal recense les activités statistiques de l’Etat connues au moment de son élaboration, soit en automne de chaque année. Il comprend une fiche descriptive par projet statistique consommant des ressources durant la période couverte par le plan, l’inventaire des productions périodiques, la liste des intentions et des dossiers à suivre. Il identifie les partenaires concernés (services) et leur rôle respectif dans la conduite des projets, les ressources humaines et financières engagées ainsi que le calendrier des projets (art. 17 RLstat du 7 février 2000). Le plan statistique est soumis à l’approbation du Conseil d’Etat. Il est à noter que les prestations statistiques de Statistique Vaud à l’usage d’autres cantons ne font pas partie du plan statistique cantonal.

La notion de projet doit être comprise comme toute activité statistique non courante et non périodique, identifiée comme telle au moment de l’élaboration du plan, dont les ressources sont disponibles et le calendrier connu.

La période couverte par le plan statistique 2019 s’étend du 1er janvier au 31 décembre 2019. Ce plan compte 120 productions périodiques et 25 projets. Globalement, les ressources qui seront engagées en 2019 dans l’ensemble de l’Administration cantonale pour la réalisation des productions périodiques s’élèvent à 229 mois/homme, celles pour les projets atteignant 79 mois/homme.

Les ressources à engager varient fortement d’un projet à l’autre. Celles-ci sont, dans certains cas, inférieures à un mois/homme, alors que, en 2019, les ressources des projets liés à la prospective se monteront à plus de 15 mois/homme.

Prospective et diffusion

Au-delà du constat que toute information statistique constitue également une information utile pour la décision administrative et politique, certains projets ont directement pour but d’être des outils d’aide à la décision ou de proposer une vision prospective de la problématique.

Sont également produites régulièrement des perspectives d’élèves de court et moyen termes.

2019 verra la publication comme indiqué précédemment d’une étude sur la silver économie. La faisabilité de réaliser des études sur différents autres thèmes, dont notamment la mobilité et la transition énergétique, seront examinés en 2019.

Partenariat avec l'extérieur du canton

En 2019, dans le cadre de la collaboration intercantonale et transfrontalière et sous les auspices de la Conférence Transjurassienne, Statistique Vaud, en collaboration avec les statisticiens neuchâtelois, jurassiens, du Jura bernois et l’INSEE Franche-Comté, poursuivra, comme depuis 2005, ses travaux dans le cadre de l’Observatoire statistique de l’Arc jurassien (OSTAJ).

Statistique Vaud poursuivra la production de différentes  perspectives démographiques pour les cantons de Genève et de Neuchâtel.

Le suivi statistique du projet de Métropole lémanique continue, en collaboration entre Statistique Vaud et l’Office de statistique du canton de Genève, et en partenariat avec les Offices des affaires extérieures des deux cantons.

Le système statistique suisse nécessite une collaboration étroite entre les cantons et la Confédération. Celle-ci prend des formes diverses telles que la participation de statisticiens à plusieurs groupes d’experts sur des sujets techniques ou la participation du directeur de Statistique Vaud à la coordination du système statistique suisse.

Statistique Vaud participe également à la Conférence des offices romands et tessinois de statistique.

Partager la page