Recensement et méthode

Pour répondre à la demande de l’OFC aux cantons suisses, le Canton de Vaud a établi un premier recensement de son patrimoine culturel immatériel (ou traditions vivantes) entre août 2010 et octobre 2011.

Le comité de pilotage a réalisé un recensement d’une septentaine de traditions vivantes, qui constitue à ce jour la première base existante du patrimoine culturel immatériel vaudois.

Méthode de travail

Ce travail a été mené de deux manières: en lançant des appels invitant la population à faire connaître ses traditions (méthode ascendante) et par un travail théorique et de recherche (méthode descendante). Les fiches réalisées suivent le modèle proposé par l’OFC.

Représentation du canton

Le Canton de Vaud étant vaste et varié, une attention particulière a été attachée à une bonne représentation de toutes les régions du canton: les montagnes (Vallée de Joux, Préalpes vaudoises, Pays d’Enhaut), la campagne (Gros de Vaud, centre et nord vaudois), les rives des lacs (lacs Léman, de Neuchâtel), les villes.

Territorialité

Si certaines traditions sont vaudoises, de nombreuses autres sont partagées avec d’autres régions et d’autres encore sont localisées dans le canton mais sans ancrage dans une spécificité vaudoise (festivals…); elles ont cependant été prises en compte, le critère principal étant celui de la présence de la tradition en terre vaudoise.

Un premier état

Cet inventaire est encore à ce jour un premier état et pourra être complété dans le futur.

Légendes des images

Le commentaire associé à chaque image donne, dans la mesure du possible, les informations suivantes:

  • titre précis (ex: On brûle le bonhomme Hiver)
  • nom de la tradition vivante (ex: Brandons)
  • lieu où cette tradition existe (ex: Payerne)
  • nom du photographe, date de la photo

Si l’une ou l’autre de ces infos manque, c’est qu’elle est inconnue.

Comité de pilotage

Constitué par le Service des Affaires Culturelles du Canton (SERAC):

  • Sophie Donche Gay, adjointe SERAC (DFJC)
  • Christophe Blaser, conservateur Musée Elysée (DFJC)
  • Gilbert Coutaz, directeur des Archives cantonales vaudoises (DINT)
  • Florence Graezer Bideau, directrice adjointe et chargée de cours du Centre for Area and Cultural Studies à l'EPFL, chercheuse Fonds national de la recherche scientifique
  • Fabienne Hoffmann, cheffe de l’Office de la Protection des biens culturels (DINF)

Recherches

  • Ariane Devanthéry, chargée de projet, historienne de la culture
  • Sophie Chanel, assistante de recherche

Crédits photographiques

Les photos anciennes viennent essentiellement des fonds d'archives suivants:

  • Musée de l'Elysée, Lausanne
  • Archives cantonales vaudoises (fonds Edipresse, PP886)

Partager la page