Votre identité

Verrée

Verrée ou apéro? - DR

En Europe, l’apéritif trouve son origine au Moyen Age, où les élites consommaient des breuvages à base de plantes avant les repas afin de prévenir les troubles digestifs. La boisson avait alors une fonction plus thérapeutique que gastronomique.

C’est seulement au début du XXe siècle que l’alcool s’invite à l’apéro.
Dans le Pays de Vaud, la "verrée" a une importante dimension sociale. Les gens se rencontrent dans les bistrots, pintes, cafés, caveaux de quartier ou de commune.

En privé, les vignerons de La Côte ou de Lavaux font goûter leur vin dans leur carnotzet.

Longtemps réservés à la gent masculine, les verrées et apéros sont l’occasion d’un échange privilégié de la population d’un village ou d’une ville. On y parle politique, on y conclut parfois des affaires.

Lors des verrées vaudoises, on boit traditionnellement du vin blanc sec (chasselas) dans de petits verres de 0.6 dl, parfois en faisant tourner un seul verre entre les convives. La boisson s’agrémente volontiers de spécialités culinaires comme les "flûtes" ou les "bricelets salés".

Aujourd’hui, les pintes et bistrots typiquement vaudois du canton, de même que leurs usages, ont tendance à disparaître.
Des établissements historiques, comme le bâtiment qui abrite La Pinte Besson à Lausanne depuis 1780, sont classés au patrimoine cantonal. La préservation des habitudes sociales sont, quant à elles, l’affaire des usagers.

Dans le canton de Vaud

Ensemble du canton

A voir

En Suisse et ailleurs

La convivialité de la verrée et de l’apéritif se retrouve partout en Europe.

Le carnotzet est par exemple aussi une habitude des vignobles valaisans, où le vin blanc (fendant) est servi dans des verres plus grands, et accompagné d’une "assiette valaisanne".

Verrée à Payerne - CIV
La cave vaudoise, Comptoir suisse - CIV
Verrée, 1982, photo: A. Ogheri - ACV
Verrée, auberge de l'Union à Bursins, 1993, photo: V. Botteron - ACV
1 à 3 décis - DR

Bibliographie

BERTHOMET, Stéphane-Emmanuel, Vive l’apéro ! Ou comment se réapproprier les bons moments de la vie, Hébien, éd. de L’Hèbe, 2008.

CORTHESY, Bruno, "Le carnotzet. Santé et conservation ! Typologie d'un local à boire propre au canton de Vaud (pdf, 768 Ko)", in Art + architecture, no 61, 2010/4, p. 22-32.

SALEM, Gilbert, GILLIARD, Dominique, Pintes vaudoises, un patrimoine en péril, Lausanne, Editions d’en bas, 2005.

VOUGA, Jean-Pierre, chap.7 "Les Cafés" (chap. 7) et "Nourritures traditionnelles" (chap. 8), in Encyclopédie illustrée du Pays de Vaud. La Vie quotidienne II. Maisons, fêtes, sport, langage, Lausanne, 24Heures, tome XI, 1984.

Partager la page