Votre identité

12.6. Disparités salariales selon le genre

Thème: Travail

Signification de l'indicateur

Le développement durable postule que personne ne doit être victime de discrimination en raison de ses qualités visibles ou invisibles (principe 4a) et que chaque individu doit avoir les mêmes droits et les mêmes chances (principe 4b). L'égalité des chances entre les hommes et les femmes est un élément essentiel de ces postulats. Afin de préserver l'efficacité de l'économie et son capital productif, social et humain (principe 10a), il faut en outre éliminer les obstacles structurels qui empêchent les individus de s'intégrer dans le système économique.

Cet indicateur renseigne sur les différences salariales entre les hommes et les femmes.

Principes en rapport avec cet indicateur: 4a. Interdiction de toute discrimination, 4b. Egalité des chances et répartition équitable, 4c. Intégration des défavorisés, 8. Ordre économique au service du bien commun, 13. Emploi valorisant et permettant de gagner sa vie.

Type d'indicateur: (S) structurel.

Evolution

Sources :
OFS – Enquête sur la structure des salaires (ESS).
StatVD.  

Données (xlsx, 19.62 Ko)

En bref

Tendance statistique :


Evaluation développement durable :


Commentaire

Commentaire statistique

Tendance: hausse.

En 2018, dans le secteur privé vaudois, le salaire mensuel médian des femmes s’inscrit en retrait de 7% en regard de celui des hommes, soit une différence de 427 francs par mois, écart en diminution depuis 2012 (15,0%). Le niveau des salaires dépend, à des degrés plus ou moins marqués selon le sexe, de variables telles que la formation, les exigences du poste et la position hiérarchique mais aussi de certaines particularités des parcours féminins (interruptions de travail pour des motifs familiaux) qui influent sur les années de service et, partant, sur l’expérience professionnelle. On peut ainsi noter, par exemple, que les écarts salariaux entre les sexes croissent avec l’âge : de 220 francs entre 20 et 29 ans, il atteint 810 francs entre 50 et 59 ans.

Commentaire développement durable

Evaluation: positive (pour la durabilité).

Tous critères confondus, les hommes gagnent davantage que les femmes, ces deux catégories de travailleurs présentant cependant des caractéristiques souvent fort diverses, ce qui rend difficile une véritable confrontation des données. Si, globalement, l’écart s’est réduit, il faut toutefois garder à l'esprit la nuance entre différence salariale et discrimination envers les femmes, laquelle est interdite par la loi fédérale sur l'égalité. En effet, pour pouvoir valider ou infirmer l'hypothèse d'une discrimination, il conviendrait de comparer des populations masculine et féminine assorties de caractéristiques identiques sur l'ensemble des critères d'analyse.

Méthodologie

Cet indicateur présente le salaire mensuel brut médian standardisé des femmes par rapport à celui des hommes, en pour cent, dans le secteur privé.

Pour déterminer le salaire mensuel brut standardisé, les postes à temps partiel sont convertis en postes à plein temps (4 semaines 1/3 de travail par mois, à raison de 40 heures par semaine).

Les données sont issues de l’Enquête suisse sur la structure des salaires (ESS), qui est réalisée tous les deux ans, au mois d’octobre, par l'Office fédéral de la statistique (OFS).

Tout comme pour les enquêtes de 2002, 2004, 2006 et 2008, le canton de Vaud a décidé pour celle de 2010 de financer l’élargissement de l’échantillon pour le canton, afin de disposer de résultats statistiquement significatifs à son échelon et, en particulier, utilisables par le Bureau de la commission tripartite du canton en charge des mesures d’accompagnement à la libre circulation des personnes entre la Suisse et l’Union européenne.

Limites de l'indicateur

Si des différences apparaissant ici en matière de salaires mensuels bruts médians standardisés, elles ne tiennent pas compte de situations fort diverses entre les deux groupes des populations masculine et féminine ; l'hypothèse d'une réelle discrimination salariale exigerait de comparer des populations masculine et féminine assorties de caractéristiques identiques sur l'ensemble des critères d'analyse.

Glossaire

Salariés: hormis l’Agriculture (où seules sont représentés l’Horticulture et la Sylviculture), l’Enquête suisse sur la structure des salaires concerne les employés de toutes les branches économiques, quel que soit leur taux d’activité. Elle inclut les frontaliers, les saisonniers et les chômeurs partiels. L’enquête, en revanche, ne prend pas en considération les salariés qui exercent leur activité en majorité à l’étranger, les propriétaires des entreprises, les personnes rémunérées uniquement à la commission, le personnel placé par des sociétés de travail temporaire, les travailleurs à domicile, les apprentis et les stagiaires en formation. Seuls sont pris en compte dans la présente publication les salariés du secteur privé de l’économie vaudoise.

Salaire médian: le salaire médian est la valeur qui sépare en deux groupes de taille égale l'ensemble des salaires relevés, classés par ordre croissant (ou décroissant). Ainsi, pour un salaire médian donné, la moitié des salaires se situe au-dessous de ce montant, tandis que l’autre moitié se situe au-dessus.

Salaire mensuel brut: le salaire mensuel brut correspond au salaire du mois d’octobre (y compris les cotisations sociales à la charge du salarié, les prestations en nature, les versements réguliers de primes ainsi que de participations au chiffre d’affaires et de commissions), auquel on ajoute les allocations pour le travail en équipe, le travail de nuit ou le dimanche, les autres primes de pénibilité, un douzième de l’éventuel treizième (ou énième) salaire et un douzième des paiements spéciaux annuels irréguliers (gratifications de Noël, participations au chiffre d’affaires et au bénéfice, etc.). Ne font pas partie du salaire mensuel brut, en revanche, les allocations familiales ou pour enfants, la rétribution des heures supplémentaires, les remboursements de frais et les indemnités de départ.

Salaire mensuel brut standardisé: pour le salaire mensuel brut standardisé, les montants du salaire mensuel brut sont recalculés sur la base d’un équivalent plein temps de quarante heures hebdomadaires de quatre semaines un tiers. Cette conversion permet d’établir des comparaisons entre les personnes occupées à plein temps ou à temps partiel.

Comparabilité

Cet indicateur (Disparités salariales selon le genre) figure dans plusieurs systèmes d'indicateurs du développement durable: Commission du développement durable des Nations Unies (Rapport entre le salaire moyen des hommes et des femmes), Eurostat (Female to male wage ratio), The Wellbeing of Nations (Gender and Wealth).

Cet indicateur figure dans le système d'indicateurs de développement durable MONET (Disparités salariales selon le sexe).

Références

Publications de Statistique Vaud : www.scris.vd.ch > Données par domaine > 03. Vie active, rémunération du travail > Salaires et revenu du travail > Publications

Partager la page