Eau potable

En plus de fournir du bois, la forêt nous offre de l'eau potable de haute qualité qui ne nécessite presque pas de traitement. Les sols forestiers filtrent et purifient les eaux de pluie, et permettent de stocker une quantité d'eau importante.

L'utilisation de produits chimiques et d'engrais est interdite en forêt. Ainsi l'eau souterraine provenant des zones boisées est plus pure que l'eau issue des surfaces agricoles ou urbanisées qui sont exposées directement aux substances dangereuses pour l'environnement. Pour protéger l'eau potable des polluants et des germes pathogènes, des secteurs de protection sont délimités pour protéger les bassins versants des sources et des stations de pompages.

Extrait de la carte vaudoise des zones de protection des eaux souterraines
Extrait de la carte vaudoise des zones de protection des eaux souterraines
Fontaine en forêt (©CFPF)
Fontaine en forêt

Sol forestier

Le sol forestier est un réservoir naturel d'eau et un filtre efficace pour les eaux de pluie. Grâce à sa structure contenant un vaste réseau radiculaire, le sol agit comme une gigantesque éponge qui absorbe et stocke l'eau des précipitations. L'eau qui n'est pas utilisée par les arbres, s'infiltre lentement vers les nappes phréatiques, permettant ainsi d'alimenter les sources même après des périodes de sécheresse.

Humus: matière végétale en décomposition(©CODOC)
Humus: matière végétale en décomposition
Racines permettant l'infiltration de l'eau de pluie (©CODOC)
Racines permettant l'infiltration de l'eau de pluie