Formation professionnelle initiale raccourcie

Différentes adaptations de la formation professionnelle initiale existent et permettent de raccourcir la durée de la formation. Tout comme pour une formation professionnelle initiale ordinaire, ces formations sont validées par la réussite de la procédure de qualification (anciennement examens de fin d’apprentissage) et débouchent sur un CFC. De même, un contrat d’apprentissage doit être conclu et l’employeur posséder une autorisation de former délivrée par la Direction générale de l’enseignement post obligatoire (DGEP).

Réductions individuelles de la formation initiale

Selon l’Art. 18 de la Loi sur la formation professionnelle (LFPr) « la durée de la formation professionnelle initiale peut être écourtée de manière appropriée pour les personnes qui ont beaucoup de facilité ou qui ont une formation préalable […].».

Les adultes qui sont déjà au bénéfice d’un titre du postobligatoire (AFP, CFC, certificat de culture générale, maturité, etc.) et qui souhaitent obtenir un titre de fin de formation reconnu dans une autre profession peuvent ainsi bénéficier d’une réduction de la durée de la formation d’une année en général. Les demandes de réduction sont évaluées au cas par cas par la Direction générale de l’enseignement postobligatoire (DGEP).

Formation professionnelle initiale raccourcie en deux ans (FIR)

Il est possible pour le métier d'assistant socio-éducatif-ve (ASE) de suivre une filière de formation spécifique pour adultes (formation professionnelle initiale raccourcie - FIR), sous certaines conditions:

  • la durée de la formation peut être réduite à 2 ans pour les adultes âgés de 22 ans révolus et pouvant justifier d'une pratique professionnelle d'au moins 2 ans (à 60% au minimum), dans le domaine socio-éducatif.

Comme pour les autres personnes en formation, la FIR est clôturée par les procédures de qualification traditionnelles (anciennement examen de fin d'apprentissage).

Apprentissage complémentaire

Dans certaines professions, il est possible d’effectuer un apprentissage complémentaire dans un métier du même domaine. Selon la profession, la durée de la formation est réduite d’un à deux ans.

Exemples :
Cuisinier / cuisinière -> cuisinier / cuisinière en diététique (1 année supplémentaire)
Electricien / électricienne de montage ou planificateur-électricien / planificatrice-électricienne -> télématicien / télématicienne (2 ans supplémentaires)
CFC d’une profession apparentée -> mécatronicien / mécatronicienne (2 ans supplémentaires)
Horloger / horlogère de production -> horloger / horlogère (2 ans supplémentaires)

La possibilité d’effectuer un apprentissage complémentaire est indiquée dans l’ordonnance de formation du métier visé. Les ordonnances de formation professionnelle peuvent être consultées sous le lien suivant : http://www.bvz.admin.ch/bvz/index.html?lang=fr

Partager la page