Politique de l'enfance et de la jeunesse (PEJ)

Le Canton de Vaud s'est doté en mai 2017 de lignes directrices pour sa politique cantonale de l'enfance et de la jeunesse (PEJ) dont les objectifs généraux sont de favoriser pour les enfants et les jeunes du canton l'équité des chances, leur développement harmonieux, une protection adéquate et leur l'implication dans la vie en société. Ces lignes directrices ne modifient en rien la répartition des compétences entre le Canton et les communes en matière de politique de l’enfance et de la jeunesse. L’objectif est avant tout de mieux coordonner les actions des entités de l’Etat entre elles dans ce domaine. Les communes et leurs faîtières, ainsi que des partenaires privés, seront associés ponctuellement aux réflexions sur des thématiques qui les concernent.

Pour conduire cette politique, le Canton de Vaud a chargé le Service de protection de la jeunesse de la coordonner et a institué une Commission de coordination composée d'un représentant des directions générales, services et offices appelés à y collaborer.

Dans un monde en constante mutation, la place des enfants et des jeunes évolue toujours plus rapidement, de même que leurs besoins, ainsi que les besoins de ceux qui ont la responsabilité de les accompagner dans leur développement. C'est pourquoi les lignes directrices ne se contentent pas d'énoncer une vision et des objectifs à atteindre : elles instituent également les mécanismes par lesquels le Canton entend développer sa stratégie. Cela nécessite de disposer rapidement d'informations pertinentes sur l'évolution des besoins et des problématiques. C'est pourquoi, dans un premier temps, il a procédé à une analyse des besoins auprès de sa population reposant sur la question suivante : de quoi ont besoin les enfants et les jeunes pour bien grandir dans ce canton ? Pour ce faire, diverses méthodes ont été utilisées, dont 21 focus groups avec au total 182 participants (enfants; jeunes; parents; professionnels). Un sondage, effectué par un institut indépendant, a également permis de récolter par téléphone et par internet l'avis de 2662 personnes. L'ensemble de ce processus a été valorisé dans le cadre d'un livre sur la place des enfants et des jeunes dans la définition de politiques publiques qui est en cours d'édition et sera disponible lors de la journée organisée pour promouvoir cette nouvelle politique le 26 janvier 2018.

La récolte les besoins des enfants et des jeunes du canton constitue la pierre angulaire des travaux de la Commission de coordination. Celle-ci a tenu sa première séance le 13 septembre 2017. Sur ses cinq axes de travail : Participation - Promotion - Prévention - protection - Education globale, la priorité a été mise sur la dimension participation des enfants et des jeunes qui se trouve être l'axe de travail le plus transversal entre les quinze services et offices de l'Etat membres de la Commission.

Deux actions ont été lancées : Participation des enfants et des jeunes / Journée PEJ