Votre identité

Xénia Lucie Laffely remporte la Bourse arts plastiques 2021

- Catégorie : Actualité et Culture

Travaillant entre Lausanne et Montréal, l’artiste vaudoise Xénia Lucie Laffely se voit décerner par le Département de la formation, de la jeunesse et de la culture et son Service des affaires culturelles (SERAC) la Bourse arts plastiques 2021 dotée d’un montant de 20'000 francs. Intitulé « Le Dollar Bean », le projet récompensé vise à explorer les enjeux de l’âge, de l’exil et de l’orientation sexuelle autour de la notion d’échec telle que théorisée par l’universitaire américain Jack Halberstam dans le domaine des études queer. Au niveau technique, le travail mêlera savamment travail textile, peinture digitale et écriture.

© Clara Houeix

Détentrice d’un Baccalauréat ès Lettres de l’Université de Lausanne, d’un Master en Design mode/textile de la Haute École d’Art et de Design de Genève et d’un Certificat en études féministes de l’UQAM de Montréal, Xénia Lucie Laffely développe depuis plusieurs années un travail basé principalement sur l’art textile, médium qu’elle aspire à revaloriser, en questionnant avec subtilité les frontières et hiérarchies entre art, design et artisanat. Sa démarche est autant caractérisée par une fusion entre techniques digitales et savoir-faire traditionnels que par de constants allers-retours entre l’expertise de la main et celle de la machine. Son travail a fait l’objet d’expositions personnelles ainsi que collectives en Suisse, en France, en Italie, en Autriche, aux Pays-Bas ou encore au Canada et certaines de ses œuvres ont rejoint les collections du mudac ainsi que de la Ville de Nyon. L’artiste plasticienne a par ailleurs reçu de nombreuses distinctions telles que le Prix d’excellence de la Fondation Wilsdorf, la Bourse culturelle de la Fondation Leenaards, un Swiss Design Award, le Prix d’excellence du meilleur travail critique de l’Université Féministe d’été du Québec et la Bourse de soutien à la jeune création de Pro Helvetia.

Entrecroisant peinture digitale, production textile et écriture, le projet distingué par la Bourse arts plastiques 2021 s’inscrit dans la continuité d’une exposition présentée à l’espace d’art eeeeh! de Nyon à l’automne 2021 et approfondira la dimension sculpturale des recherches textiles menées jusqu’ici par l’artiste. Le but de Xénia Lucie Laffely est de produire, à l’issue de diverses recherches, un nouveau corpus d’œuvres accompagné et enrichi d’un recueil de textes.

16 dossiers de qualité, unanimité du jury

Présidé à cette occasion par Nicolas Gyger, responsable de la section Encouragement à la culture du SERAC, le jury de ce prix était constitué des quatre membres de la Commission des activités culturelles (CCAC) appuyés par un expert externe en la personne de Nicolas Brulhart, directeur de l’espace Fri-Art à Fribourg. Après l’examen de 16 dossiers, tous éligibles et d’une qualité réjouissante, l’ensemble des expertes et experts se sont néanmoins tous déclarés en faveur du dossier de Xénia Lucie Laffely au vu de sa valeur mais aussi de ses dimensions interdisciplinaires et internationales.

Communiqué de presse (pdf, 159 Ko)

Partager la page