Votre identité

La valorisation de la formation professionnelle s’ancre dans les établissements scolaires

Le plan d’action pour valoriser la formation professionnelle commence à se déployer à l’école obligatoire. L’approche du monde professionnel se développe notamment avec la nomination des trois premiers coordinateurs régionaux dont la mission est de tisser des liens entre les établissements scolaires et l’économie locale. Découvrez, par exemple, le Forum Métiers de C.F. Ramuz.

La valorisation de la formation professionnelle est une priorité du Conseil d’État. En 2022, 16 mesures avaient été dévoilées pour atteindre cet objectif. Certaines d’entre elles concernent en particulier la Direction générale de l’enseignement obligatoire et de la pédagogie spécialisée et commencent à se déployer.

À l’heure actuelle, l’enseignement de l’approche du monde professionnel (AMP) a pour but d’aider les élèves en voie générale à se projeter et se construire un projet professionnel. Dès le semestre prochain, il sera également donné en voie prégymnasiale (VP) dans huit classes pilotes. Pour ce faire, des séquences didactiques spécifiques sont en cours de réalisation pour les VP. Déjà en partie accessibles à tout le corps enseignant qui souhaiterait en faire usage pour sa classe, il s’agit, par exemple, de séquences sur le CV ou sur la connaissance des métiers. Au terme de la phase test, il s’agira d’offrir aux établissements un modèle souple qui peut s’adapter à ce qui est déjà mis en place et au tissu économique local.

Un dispositif renforcé et régional

En plus des conseillères et conseillers en orientation et du corps enseignant spécialisé dans l’approche du monde professionnel, chaque établissement scolaire dispose aujourd’hui de référentes et de référents de l’approche du monde professionnel. Pour étoffer ce dispositif, trois coordinatrices et coordinateurs régionaux de l’approche du monde professionnel ont été nommés à la rentrée. Il y en aura, à terme, huit dans le canton, soit un pour chaque région scolaire. Leur rôle est de créer des opportunités et d’encourager les rencontres entre les établissements et le monde professionnel, de faciliter le contact entre associations professionnelles, entreprises et écoles, mais aussi de construire des synergies entre les établissements et leurs actions. Ils participent, par exemple, à la création des réseaux locaux pour favoriser les stages et les liens entre les établissements et l’économie locale ainsi qu’à l’organisation de journées "Forum Métiers". 

Si la visite du Salon des métiers cantonal reste incontournable pour permettre la découverte des métiers des 10e année, en  2023, plusieurs "Forum Métiers" se sont déroulés en terre vaudoise pour les 11e année. Le principe est de faire venir des entreprises locales dans l’établissement pour présenter leurs métiers et leurs débouchés, voire d’offrir des possibilités de stages et d’apprentissage. À cette occasion, aussi bien des cadres que des apprenties et apprentis s’expriment et créent du lien avec les élèves de 11e année. Parfois même, des activités ludiques sont proposées pour s’immerger rapidement dans une profession. Les établissements mettent sur pied la formule qui convient le mieux à leurs réalités et leur contexte. Vous en trouverez un exemple avec le Forum Métiers de l’Établissement primaire et secondaire de C. F. Ramuz à Lausanne dans la vidéo ci-dessus. Le 12 octobre 2023, pour la deuxième édition, 15 entreprises régionales sont intervenues auprès des 220 élèves de 11e année et de 12e année.

À l’image du "Forum Métiers" de l'EPS C. F. Ramuz, l’approche du monde professionnel consiste également à la mise sur pied d’événements originaux permettant aux élèves de vivre une expérience, en vue de construire un projet professionnel. Cela peut également prendre la forme de visites d’entreprises, de simulation d’entretiens d’embauche ou de modules de rencontres. La nomination des coordinatrices et coordinateurs AMP doit permettre le renforcement de ces actions.

Grâce à ces événements et à l’engagement de l’ensemble des professionnelles et professionnels de l’approche du monde professionnel, la DGEO poursuit et renforce en 2023 son dispositif pour aider les élèves à se construire un projet d’avenir. Dans sa démarche de valorisation de la formation professionnelle, elle travaille étroitement avec la Direction générale de l’enseignement postobligatoire.

Communication du DEF : « Les liens entre l’école et la formation professionnelle se renforcent »

Partager la page