Votre identité

Accident mortel à Aclens, un conducteur s’est annoncé à la police

- Catégorie : Ministère public

Mercredi en début d’après-midi, un conducteur et sa passagère impliqués dans l’accident mortel d’Aclens se sont présentés dans un poste de police. L’enquête menée par les gendarmes et les inspecteurs de la Police cantonale a permis d’établir en partie les circonstances de cet accident.

Mercredi 22 novembre 2023, suite à la découverte à 01h22 du corps sans vie d’un ressortissant tunisien de 17 ans sur le bord de la route de la Plaine, dans la zone industrielle d’Aclens, de nombreuses investigations ont été menées par les gendarmes et les enquêteurs de la police de sûreté. Ils ont pu établir, grâce aux images d’une caméra de surveillance, la présence sur les lieux d’un véhicule pouvant être impliqué dans l’accident.

A la suite de l’appel à témoin lancé le jour même, un jeune suisse de 20 ans accompagné de son amie de 19 ans, s’est présenté, vers 13h50, dans un poste de police pour annoncer qu’il était au volant du véhicule recherché. Il a déclaré que, vers 01h00, il circulait sur la route de la Plaine à Aclens en direction de Gollion, en compagnie de son amie. Ils ont senti un choc à l’avant droit du véhicule. Le conducteur a freiné, s’est arrêté, puis après une marche arrière, les occupants ont constaté la présence d’une personne allongée sur le bord de la route. Pris de panique et choqués, ils ont quitté les lieux sans aviser les secours, ni porter assistance à la victime.  

L’enquête menée par les gendarmes et les enquêteurs de la police de sûreté a permis d’établir que la victime avait pris le train, seule, en gare de Neuchâtel à 21h34, direction Yverdon-les-Bains pour descendre en gare de Vufflens-la-Ville à 22h51. Les investigations menées à ce jour confirment en partie les déclarations des deux jeunes. Elles ne permettent toutefois pas d’établir pourquoi la victime se trouvait allongée sur la route au moment de l’accident. Les investigations se poursuivent

Partager la page