Votre identité

Évacuation de plusieurs bâtiments de l’EPFL pour une alerte au monoxyde de carbone (CO). Il n’y a aucun blessé.

Mercredi 7 février 2024, une centaine de personnes ont été évacuées de plusieurs bâtiments de l’EPFL après qu’une alerte au monoxyde de carbone (CO) se soit déclenchée. Aucune d’entre elles n’a été blessée. Les pompiers, la gendarmerie ainsi que plusieurs ambulances ont été engagés.

Mercredi 7 février 2024 vers 10h00, une alarme au monoxyde de carbone s’est déclenchée sur le campus de l’EPFL, entrainant une évacuation des locaux du Centre Est (CE). Une centaine de personnes sont sorties des bâtiments. Huit d’entre elles ont été exposées au gaz et ont fait l’objet d’un contrôle médical par le personnel sanitaire présent sur place. Aucune prise en charge médicale n’a été nécessaire.

Les pompiers ont inspecté les bâtiments concernés et ont mis en place un système de ventilation. Les premiers éléments de l’enquête indiquent que la fuite de CO pourrait être liée à des travaux effectués dans le bâtiment.

L’avenue Piccard, au centre du campus, a été fermée à la circulation, le temps de l’intervention.

Cet événement a nécessité l’engagement du SDIS Chamberonne avec 2 véhicules et 6 sapeurs-pompiers, du SDIS Lausanne-Epalinges avec 3 véhicules et 7 hommes, de 6 sapeurs-pompiers de l’EPFL, de plusieurs ambulances du 144, d’un véhicule du SMUR, de 7 patrouilles de gendarmerie et de 2 patrouilles de la Police Ouest Lausannois.

Partager la page