L’Etat de Vaud crée la deuxième plus grande réserve forestière du canton dans le Vallon de l’Hongrin

Communiqué de presse

Publié le 18 juillet 2019

Biodiversité en forêt

Une vaste réserve forestière a vu le jour récemment dans le Vallon de l’Hongrin. Sa superficie de 350 hectares en fait la deuxième plus grande réserve forestière du canton, derrière celle de la Pierreuse dans le Pays-d’Enhaut. Composée de différents milieux d’une grande richesse biologique, cette réalisation, qui s’étend sur le territoire de quatre communes, permet de renforcer le réseau des réserves forestières de l’Est vaudois. Elle contribue également à atteindre les objectifs du Canton en matière de biodiversité en forêt.

Partager la page

S’étendant sur 350 hectares entre le massif des Rochers de Naye et la Dent de Corjon, la réserve forestière du Vallon de l’Hongrin devient la deuxième plus grande réserve forestière du canton, après celle de la Pierreuse sur le territoire de Château-d’Oex. Cette nouvelle réalisation se déploie sur le territoire des communes de Veytaux, Villeneuve, Rossinière et Château-d’Oex. Elle comprend une partie de réserve forestière naturelle, dans laquelle aucune intervention ne sera plus pratiquée pendant 50 ans, et une partie de réserve dite particulière, dans laquelle des interventions sylvicoles ciblées seront réalisées afin de favoriser certains milieux naturels. Cette combinaison de zones différenciées permet de garantir la coexistence de biotopes variés et connectés entre eux.

Haute valeur biologique et accueil en forêt

La réserve du Vallon de l’Hongrin se caractérise par la haute naturalité de ses forêts dont l’exploitation a été abandonnée depuis longtemps. Elle constitue ainsi le milieu idéal pour le développement de nombreuses espèces biologiquement très importantes, à l’image des lichens, des mousses et des insectes inféodés à la présence de bois mort. Cette réserve se compose principalement de hêtraies à sapin, de sapinières et d’érablaies d’altitude dont la valeur naturelle est particulièrement élevée. Elle compte aussi un secteur de pâturage boisé dans lequel un régime sylvo-pastoral à haute valeur écologique et paysagère est conservé.

L’ensemble de la réserve du Vallon de l’Hongrin reste par ailleurs ouvert aux activités en forêt. La randonnée, la cueillette de champignons et la chasse, entre autres, pourront toujours y être pratiquées. L’exploitation pastorale des alpages situés dans son périmètre ou à proximité immédiate est également maintenue.

Réseau renforcé

Initié en 2015, le projet de réserve forestière du Vallon de l’Hongrin a été finalisé au printemps 2019 par la signature d’une convention entre tous les partenaires concernés (trois communes et quatre propriétaires privés). Elle est aussi le fruit d’une collaboration intercantonale puisqu’elle est contiguë à une réserve forestière réalisée sur le territoire fribourgeois, à Bonaudon. La réserve du Vallon de l’Hongrin permet aussi de renforcer le réseau des réserves de l’Est vaudois qui compte déjà cinq réserves forestières parmi lesquelles celle de la Pierreuse (1142 ha dont 620 ha en forêt) sur le territoire de Château d’Oex.

Politique forestière cantonale

La création de cette nouvelle réserve s’inscrit pleinement dans la politique forestière cantonale mise en pratique depuis plusieurs années et qui vise à renforcer la biodiversité en milieu forestier. Près de 3400 hectares sont ainsi placés en réserves forestières, soit plus de 3% de la surface forestière cantonale. À l’instar de la Confédération, le Canton de Vaud s’est fixé comme objectif la mise en réserve de 10 % de sa surface forestière d’ici 2030.

Bureau d'information et de communication de l'Etat de Vaud

Renseignements

  • DTE, Serge Lüthi, inspecteur forestier du 4e arrondissement, Direction générale de l’environnement,
    024 557 68 68

Téléchargements

Cette page permet de retrouver tous les communiqués publiés depuis 1997 par le Conseil d'Etat, les départements de l'administration cantonale, le Grand Conseil et l'Ordre judiciaire. Son raccourci est www.vd.ch/communiques.
Les communiqués diffusés par les autres institutions de l'Etat sont disponible sur les pages suivantes:

Partager la page