Séance du Conseil d'Etat du Mercredi 4 septembre 2019

Activités et apports du DEV

Le Développement économique Canton de Vaud (DEV) est une association de droit privé, financée par le Canton de Vaud et par ses membres, rappelle le Conseil d'Etat dans sa réponse à une interpellation du député Vassilis Venizelos. Il oeuvre essentiellement comme organisme d'accueil et d'accompagnement aux entreprises étrangères dans le processus d'implantation de leurs activités sur sol vaudois, en leur proposant un guichet unique. L'activité du DEV se déroule en étroite collaboration avec de nombreux acteurs privés et publics (dont l'Etat de Vaud), dans un cadre strictement défini et surveillé par l'Etat. Le gouvernement se réjouit de sa très bonne collaboration avec le DEV et des résultats engendrés par l'activité de cet organisme, qui contribue pleinement – et ce, depuis sa création – à la vitalité, la compétitivité et au rayonnement de l'économie vaudoise.

Renseignements complémentaires:

DEIS, Hugo Moret, adjoint de la cheffe du Service de la promotion économique et de l'innovation, 021 316 60 08

Fichier à télécharger:

Haut

La cure de Rougemont devra subir des rénovations lourdes

Dans sa réponse à l'interpellation de la députée Céline Baux, le Conseil d'Etat réaffirme sa volonté ferme de préserver l'ensemble du patrimoine de première importance que constituent les cures vaudoises. Plusieurs cures, dont celle de Rougemont, mais également Arzier, Denezy, et Dommartin sont pour l'heure vacantes car dans un état qui ne permet plus leur relocation immédiate. Ces rénovations lourdes dépassent le cadre des disponibilités du budget de fonctionnement et le Conseil d'Etat porte une réflexion sur la manière de financer ces travaux.

Renseignements complémentaires:

DFIRE, Philippe Pont, directeur général des immeubles et du patrimoine, 021 316 70 64

Fichier à télécharger:

Haut

Soutien de l’Etat au projet de parc naturel périurbain du Jorat

Dans sa réponse à une interpellation du député Yvan Pahud, le Conseil d'Etat rappelle que les parcs naturels sont un élément de la politique cantonale dans le domaine de la nature et du paysage et qu'il s'est engagé à les promouvoir et les soutenir financièrement. Avec une zone centrale de 4 km2 laissée à sa libre évolution sur le massif joratois, lequel compte quelque 40 km2 de forêt, le projet de parc contribue à pallier les déficits identifiés par la Confédération et le canton pour assurer la conservation de milliers d'espèces. Situé désormais uniquement sur le territoire lausannois, il ne prétérite aucunement la poursuite de l'exploitation des forêts souhaitée par d'autres communes sur leur territoire. Le soutien financier du canton au projet se monte à 95'000 francs par année, soit 12 centimes par an et par habitant, si on le rapporte à la population vaudoise. En contrepartie, l'association JUTAVAQ, qui a soumis le projet de parc à l'Office fédéral de l'environnement et qui regroupe 13 communes du Jorat, reçoit de la Confédération environ 290'000 francs par an.

Renseignements complémentaires:

DTE, Catherine Strehler Perrin, cheffe de la division biodiversité et paysage, Direction générale de l'environnement, 021 557 86 41

Fichier à télécharger:

Haut

Consultation fédérale : Brexit, accord commercial entre la Suisse et le Royaume-Uni

Le Département fédéral de l'économie, de la formation et de la recherche met en consultation un projet d'accord commercial entre la Suisse et le Royaume-Uni afin de maintenir les relations économiques existantes et l'accès réciproque aux marchés dès la sortie du Royaume-Uni de l'UE. Le Conseil d'Etat salue la voie choisie par le Conseil fédéral et soutient la préservation de relations commerciales cordiales entre la Suisse, le Royaume-Uni et l'UE.

Renseignements complémentaires:

DEIS, Delphine Rosser Zonca, juriste, Secrétariat général, 021 316 60 25

Fichier à télécharger:

Haut

Retour vers la liste des séances

Partager la page